• La capote du diable

    D'entrée, il s'est mis à l'écart. Il est rentré dans la salle comme une balle, s'est précipité au fond de la classe, a reculé au maximum sa table et s'est bouché les oreilles... Puis il s'est écroulé sur celle-ci, faisant corps avec elle, pour disparaître de mon champ de vision, devenir une simple excroissance du mobilier... Comme inanimé. Je n'ai pas relevé, ne voulant pas le stigmatiser. Ce sont les autres qui en ont rajouté :

    - Il est puceau, M'sieur, il ne veut pas entendre le mot sexe.

    - Et pourtant, il kiffe grave... Regardez, il se frotte à la table.

    - C'est ramadan, M'sieur. Il dit qu'il n'a pas le droit d'écouter ça... mais c'est un chaud.

    Il a relevé la tête, preuve que les sons traversent facilement la paume des mains. Il a sourit bêtement, un rien gêné. J'ai senti un peu de détresse dans son regard fuyant. J'ai préféré laisser faire plutôt que de lui mettre la classe à dos, rappelant quand même le cadre de mon intervention, dans le respect des sensibilités de chacun.

    L'intervention s'est déroulée normalement avec une classe plutôt participative et les deux-trois grandes gueules habituelles qui avaient déjà tout vu, tout tenté, tout vécu, les professionnels de la baise. Je le surveillais du coin de l'œil et je m'aperçu rapidement qu'il avait légèrement incliné sa tête pour s'offrir un meilleur angle de vue et d'écoute tout en conservant une pseudo attitude de repli.

    Je n'ai pas remarqué le garçon qui grâce à une belle plongée en apnée sous les tables, avait réussi a récupéré le préservatif de démonstration dans la poubelle. A la sonnerie, il s'est précipité sur l'exilé du fond et lui a chatouillé l'oreille avec. Les autres, autour, comme une meute de hyènes, excitées par l'odeur du lubrifiant, se sont mis à hurler de rire. Une fille s'est saisie de la capote et l'a jetée sur le visage du malheureux garçon. J'ai entendu un hurlement et il s'est précipité à l'extérieur comme si le diable était à ses trousses.

    Au moment de quitter l'établissement, la proviseure m'a interpellé :

    - Que s'est-il passé, un élève est arrivé en courant et a demandé qu'on lui ouvre la porte rapidement...Il avait l'air tourmenté... Et il n'a pas voulu répondre à mes questions.

    Je lui narre la scène, signalant mon étonnement quand au caractère disproportionné de sa réaction. Nous convenons que l'évènement devra être repris le plus tôt possible avec l'infirmière.

    Plusieurs témoins ont vu le garçon dévaler la rue du lycée. Aux dernières nouvelles, il aurait pris la porte de Bagnolet, puis le périphérique. Peut-être qu'il continue de tourner aujourd'hui.

    Ses parents vont peut-être porter plainte pour « incitation à la débauche » ou « tentative d'homicide religieux par préservatif ». Je me suis dit que je contre-attaquerais pour « satanisation abusive de pulsions naturelles»...


  • Commentaires

    1
    Jane...
    Mardi 16 Octobre 2007 à 10:15
    hello did'
    le pauvre... qu'est ce qui c'est passé... et les autres qui l'embêtent... sûr que tu vas de retrouver avec un procès... sales gosses! :)
    2
    Mardi 16 Octobre 2007 à 10:22
    Hello Jane
    Avec un peu de bol, je prends 8 ans, ramenées à 4. je suis incarcéré à côté de chez moi et mes enfants peuvent m'apporter des oranges... Ceci dit, l'attitude de ce garçon m'a quand même un rien boulversifié... Qu'est ce qu'on a bien pu lui raconter pour qu'il se mette dans cet état ?
    3
    tschok
    Mardi 16 Octobre 2007 à 10:28
    Disproportion
    Et merde, on a une victime de plus...
    4
    Mardi 16 Octobre 2007 à 10:34
    caractère disproportionné
    aurait été plus approprié en fait... faudra que je corrige. Et Tschok!
    5
    Jane...
    Mardi 16 Octobre 2007 à 10:36
    nan tu seras
    à Muret, à côté de l'école où j'étais moi (on était super fiers d'avoir tous les meurtrier dans not' ville). Je viendrai t'apporter des citrons si je reviens au pays...
    6
    Mardi 16 Octobre 2007 à 10:39
    Alors là
    ça va sévèrement braquer à Muret, juste pour les citrons.
    7
    Mardi 16 Octobre 2007 à 10:48
    C'est joli Muret
    en cette saison. Sinon sur ce que tu relates, c'est effectivement terrible, et sur le fond cela pose la question du fossé qu'il peut y avoir entre culture "familiale" et enseignement "républicain". Je pense que le simple fait qu'il ait été touché par le préservatif a dû le traumatiser. Le problème ensuite est celui de la laïcité, de l'enseignement laïc en ce qu'il s'oppose à toute emprise identitaire. Le plus torublant c'est que le gamin est une victime et qu'il ne faut pourtant pas transiger.
    8
    Jane...
    Mardi 16 Octobre 2007 à 10:53
    je vous signale
    que c'était effectivement joli, Muret, à une époque. et que on se déguisait pour refaire la bataille de 1213. Et Auriol, et Ader. Non mais. Bande d'huitres je vais vous jeter des capotes à la gueule moi. na. bon je reprends un lexo, je reviens.
    9
    Mardi 16 Octobre 2007 à 10:59
    C'est vrai Swann
    cette opposition de culture je la rencontre de plus en plus. surtout dans les quartiers où il n'y a plus de mixité.. Ceci dit, beaucoup d'ados arrivent aussi à s'affranchir de la pression culturelle et n'ont pas la même attitude à la maison et à l'extérieur... d'où l'incomprhésion des parents en cas de pépins.
    10
    Mardi 16 Octobre 2007 à 10:59
    Bijour Didu
    Je pars courir dans l'autre sens, maintenant que j'ai des poumons. Si je le croise, ce pauvre petit homme, je fais quoi ?
    11
    tschok
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:00
    Dites?
    Si ça se trouve le gamin est simplement allergique au latex...
    12
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:01
    Enfin rassure-moi
    Cette histoire de plainte, c'est de l'humour, c'pas ?
    13
    tschok
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:04
    T'inquiète Cosmic
    la laïcité est pas encore en danger sur ce coup là.
    14
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:04
    salut Cosmic
    la plainte c'est du bidon, je suis protégé par l'éducation nationale sur ce coup là... enfin j'espère! Tschok, c'est pas con cette histoire d'allergie. Il aurait subitement gonflé puis se serait dégonflé...
    15
    tschok
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:07
    Oui
    Ca expliquerait les hurlements. Et les boutons surtout. Parce que je l'imagine assez bien avec des boutons le gamin.
    16
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:08
    Ne mésinterprète pas
    mes questions, Tschok, merci, quand bien même elles t'inspirent quelque vanne matinales :)
    17
    tschok
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:10
    :))
    C'était juste pour rire. Dis? Tu penses à mon PV?
    18
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:11
    Comment vous étiez, vous,
    à l'époque de votre éruptive pré-adolescence ? Moi j'étais extrêmement autistique et particulièrement émotive et pudique, voire puritaine. La première fois qu'une copine a dit (12 ans) qu'elle avait couché avec son copain, je suis devenue écarlate et j'ai failli lâcher mon plateau de cantine. C'est peut-être un peu la même histoire, non ?
    19
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:12
    Je t'ai fait un mail
    hier soir, Tschok, tu l'as pas reçu ?
    20
    tschok
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:13
    J'vais voir!
    Sur hotmail.com?
    21
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:14
    Non
    sur free (sorry Didu)
    22
    tschok
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:16
    arf! zut!
    Mon mail c'est tschoky@hotmail.com. Merci chou.
    23
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:20
    Cosmic
    C'est vrai que les gamins d'aujourd'hui sont plus au fait qu'on ne pouvait l'être en général à leur âge. Pourtant, j'en vois aussi rougir, être mal à l'aise mais lui, c'était un rien démesuré, comme commandé par une education certainement très puritaine...
    24
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:25
    Mais je sais que Muret
    c'est joli. Longages, Noe, tout ça tout ça quoi. Et puis à Muret, il y avait Trandber qui est sorti hier. Bon sinon, le gamin tout seul en entretien (même avec l'infirmière), cela ne va pas servir à grand chose, parce qu'encore une fois, une fois de retour chez lui, il devra gérer la contradiction, dans cette histoire, il y a un rapport de force qui est déjà en place. Donc il faut, à mon humble avis, rencontrer les parents avec et sans le gamin pour leur dire que cela se passera comme ça et pas autrement. Par ailleurs, il faudrait aussi voir avec l'autre gamin qui est venu lui coller le préservatif sous le nez pour lui coller un petite bronche, histoire de lui dire que l'humiliation peut aussi lui arriver. Mais sinon, je tiens à dire ici haut et fort que Muret c'est joli, un peu moins que le pays de Cocagne mais joli quand même.
    25
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:25
    mais c'est pas tout ça
    mais j'ai des capotes à distribuer moi... allez à bientôt.
    26
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:27
    Oui certainement
    Mais il a quel âge, au juste ? Plutôt 14 ou plutôt 18 ? Il a dû douiller, le pauvre, d'autant plus que les autres sentent la contradiction absolue entre ses pulsions et ses peurs/interdits. Je le plains sincèrement : commencer sa vie amoureuse/sexuelle avec le sida et la capote c'est déjà pas formi-formidable, et s'enrichir d'un traumatisme par là-dessus, non plus...
    27
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:29
    une der pour la route
    Bien vu Swannn. L'infirmière devrait probablement reprendre aussi avec les parents mais je ne suis pas certain qu'ils fassent le déplacement... surtout avec tous ces tests ADN qui courent les rues.;)
    28
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:30
    Bonne journée, Didu
    @ +
    29
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:32
    Les religions
    c'est très con, de toute façon. Les notions de pur et d'impur particulièrement.
    30
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:35
    salut Cosmic
    cette fois j'y vais. t'as vu la pub en haut du blog... Mireille Darc filme la vie religieuse ??? bises
    31
    Mardi 16 Octobre 2007 à 11:39
    Celle que je vois
    présentement propose un large choix de lubrifiants intimes. Nulle trace de Mireille Darc. Je vais reprendre le tabac, moi, si ça continue :( Bye, Didu
    32
    Mardi 16 Octobre 2007 à 13:18
    Bonjour Didurban,
    Pas facile à enseigner, la tolérance...
    33
    Mardi 16 Octobre 2007 à 15:35
    ben...
    Je croyais qu'on était dans un pays laique ?... Donc : on se fout du carême et du ramadan non ?... Ou bien faut il jongler et ne faire de la peine à personne ?... Faut il que mon fils se fasse polluer les oreilles avec toutes ces religions ?... Faut il que je la ferme moi le laique sans religion ?... Ne pas écouter des paroles de cul lors du ramadan... C'est sûr : Ca ne peut faire que des dingues ! Je le dis sans gène ! Il y a 200 ans, nous les cathos, étions complètement coincés du cul, demeurés et débiles ! C'est juste une question de décalage et de temps... Putain : J'attend depuis longtemps !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :