• Pas de ch'touille chez les ch'tis


    Pour maintenir l'éveil quant aux infections sexuellement transmissibles (IST), une campagne met en avant des valeurs très ch'ti. C'est bien connu, les gens du Nord-Pas-de-Calais sont à la fois travailleurs et amateurs de fête. Ces postulats, le Centre régional de prévention sida (CRIPS) a choisi d'en faire un slogan : "Pour un été protégé, gardons la Ch'ti attitude !" La fête, sur les plages, dans les quartiers, dans les festivals, d'accord... Mais en demeurant vigilant... « L'été, on s'adonne à toutes sortes de jeux, y compris sexuels, commente Nadia Flicourt, la directrice du CRIPS. Il y a donc prise de risques. » Le CRIPS multipliera donc les actions sur de nombreuses plages du littoral, ou à l'occasion de festivals comme Rock en Stock à Étaples ou pour le départ du Tour de France à la voile à Dunkerque. Le but sera d'aller à la rencontre des personnes afin de rappeler l'intérêt de la prévention. (
    www.lavoixdunord.fr)

    Entre nous, je ne comprends rien à ce slogan à la mort-moi le prépuce (que j'ai encore)... "Pas de Ch'touille chez les Ch'tis", je trouve ça bien mieux, moi. Ou bien "avec du maroilles, jamais à poil !" De toute façon, je trouve ça suspect d'être à la fois travailleur et amateur de fêtes, le tout dans un coin où il y a des aires de jeux sexuels... Pour peu, on se demanderait presque si les supporters du PSG n'avaient pas vu juste...


  • Commentaires

    1
    J.
    Jeudi 19 Juin 2008 à 16:37
    Ce serait bien la première fois
    qu'ils auraient vu juste quelque part ceux là...
    2
    Jeudi 19 Juin 2008 à 17:15
    c'est vrai
    mais quelle prémonition… j'en frémis.
    3
    Maquettes
    Jeudi 19 Juin 2008 à 17:55
    Je viens de voir leurs affiches sur le site,
    si tu fais pas gaffe au ruban,on croirait une pub pour des semelles désodorisantes ou des protections solaires.Je me demande ce que ça peux coûter une campagne comme ça et quelles en sont les retombées,m'enfin... Bises Didu!
    4
    Jeudi 19 Juin 2008 à 18:09
    yes Maq
    Pour revenir sur cette campagne désastreuse, je ne vois pas l'intérêt de rebondir sur la vague Ch'tis pour parler d'IST?! Et toi, l'été tu t'adonnes à toute sorte de jeux ? Bises.
    5
    Fred
    Samedi 21 Juin 2008 à 10:16
    Slogan
    Didurban, tu as toujours été le roi des slogans, un roi incompris. Je me souviens avec émotion du "Manifestement, il a mit les pieds dedans", qui n'avait pas remporté le succès qu'il méritait. ;-)
    6
    Dimanche 22 Juin 2008 à 12:26
    Ah Fred
    que de souvenirs… quelle époque et te souviens-tu du "champion l'accueil à Chabeuil" au moment même où il avait fermé un foyer d'immigrés…
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Dimanche 22 Juin 2008 à 12:27
    heu
    il fallait lire "ils avaient"
    8
    Lundi 30 Juin 2008 à 16:21
    Salut Didu!
    J'ai trouvé ça pour toi(c(est le commentaire dessous qui vaut son pesant de cachous) http://aucollege.over-blog.fr/article-13796175.html Bonnes vacances! Je crois qu'ils t'attendent dans ce collège à la rentrée! :o)
    9
    Lundi 30 Juin 2008 à 16:47
    Maquettes
    Tu pourrais ouvrir une agence spécialisée dans la fouille du web. Tu serais une Archéo-net ou e-ologue… Il me reste plus qu'à attendre cet élève en seconde pour lui faire la complète prévention sida/tox… Bises.
    10
    Lundi 30 Juin 2008 à 17:47
    Boalors,je te dis tout,
    c'est Zélie(ex prof) qui en à parlé sur son blog http://zzelie.blogspot.com/2008/06/prof.html Si cela t'inspire,son bloug se lit comme un roman,si tu prends ton ordi sur la plage...non mais quelle drôle d'idée! :)
    11
    Mardi 12 Août 2008 à 15:24
    Le ch'ti à toutes les sauces
    Normal comme campagne estivale : fallait bien rebondir côté prévention, après les pornos en ch'ti du printemps.
    12
    Jeudi 28 Août 2008 à 13:18
    ...
    Quel jeu de mots !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :