• Dr Kpote - Saison 3

    La saison 3 du Dr Kpote reprend en exclu sur ce blog dès la semaine prochaine, mon producteur m'ayant signifié qu'il reconduisait mon contrat. Il y a des séries, qui au fil des saisons perdent de l'intérêt. Ainsi, je me souviens de mon engouement pour "Lost" et de ma désillusion lors de la troisième saison. A 400 passages/jour en moyenne sur ce blog, je suis aux antipodes des blockbusters américains mais j'espère quand même offrir aux lecteurs qui échouent ici, un témoignage digne de leur intérêt. Voilà pour la promesse commerciale.

    A l'aube de ce nouveau départ, le sac de capotes déjà en bandoulière, je me pose la rituelle question de l'envie. Ce boulot, on ne le fait pas pour le fric. Seuls les travailleurs sociaux entrant en politique comme on passe à l'ennemi, peuvent espérer un jour, être assujettis à l'ISF.

    La motivation sera-t-elle intacte après 7 années de salive préventive disséminée dans toute l'Ile-de-France, de branlettes sous latex, de queues mal lubrifiées dans des cantines surchargées, de moments de plaisir partagé aussi courts qu'un SMS, de transports trop longs pour être bons ?… Il me semble qu'il y a un semblant de réponse dans la question…

    J'ai fini la saison dernière dans le dur, le moral usé par les témoignages de violences sexuelles, les propos homophobes ou les raccourcis religieux. Mais les vacances m'ont ressourcé pour la simple et bonne raison que j'ai tout fait pour éviter les distributeurs de préservatifs, les planning familiaux, les lieux de culte, les coins à putes et les meetings de droite, les escadrilles de chlamydiae (à ne pas confondre avec le Rafale, plus aquatique dans son mode de locomotion). J'ai aussi banni de mon itinéraire estival les nids de jeunes, leur préférant le quadra bedonnant, entouré d'une progéniture plus encline à jouer aux pâtés de sable qu'au docteur.

    Aussi, si en terme de militantisme social, ça fait bien longtemps que j'ai perdu ma virginité, c'est avec une motivation aussi finement recousue qu'un hymen perdu, que je repars débattre, informer, prévenir, écouter.

    Les nouvelles du front sont mitigées : on a un début de semblant d'espoir concernant un vaccin contre le VIH, la future contraception d'urgence sera disponible uniquement sur ordonnance à un prix prohibitif, les fous de Dieu se reproduisent comme un nuage de sauterelles sur l'Egypte des pharaons, Sarko 1er est toujours vivant et mon banquier, après s'être renfloué sur mes impôts, m'a sucré pour me remercier, 85 euros d'agios.

    De plus, je me demande si le masque de catcheur est suffisant pour éviter toute contagion à la grippe H1N1.

    Bienvenue sur le "tout-à-l'égout de la démocratie", comme l'a dit si connement Denis Olivennes, patron du Nouvel Obs.


  • Commentaires

    1
    Lilly
    Lundi 28 Septembre 2009 à 19:35
    Cool !
    Le seul truc bien de la rentrée c'est les bonnes séries qui reprennent ! Alors, ouais, vais continuer à passer par ici...
    2
    Mardi 29 Septembre 2009 à 11:18
    Lily ?
    celle de Badaboum... je savais les stéphanois fidèles mais là, ça mérite le coffret collector des 3 saisons.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Maquettes
    Mardi 29 Septembre 2009 à 13:28
    Bon retour Didu!
    Moi aussi j'aime bien les quadras bedonnants avec gamins.Et ton blog. PS:ton banquier est vraiment un voleur! :o)
    4
    Mardi 29 Septembre 2009 à 15:32
    maquettes
    le quadra bedonnant, certes mais rock'n roll, il me semble et crois moi, ceux de cet été, c'était plus Dick Rivers que Barns dans la lune... Si tu vois ce que je veux dire.
    5
    Lilly, ze Lilly, vou
    Mardi 29 Septembre 2009 à 18:09
    Plus de blog
    depuis un moment (la faute à Facebook), mais je continue à lire quelques blogs par ici...
    6
    Mercredi 30 Septembre 2009 à 11:29
    bonne saison pour resister
    dans un "pays de merde", pas étonnant que ce tout à l'égout soit notre lieu de résistance...et puis ça fait longtemps qu'ils nous prennent pour des rats... heureusement que l'on a le PS, pour nous assurer des lendemains qui chantent...(désolé, si elle ne te fait pas rire celle là...) allez cette année, je ne raterais aucun de tes épisodes, promis !
    7
    Mercredi 30 Septembre 2009 à 13:57
    le PS et les lendemains
    qui déchantent, tu veux dire. Le combat continue encore et toujours, ici mais aussi sur osi.bouaké.free.fr bien sûr. (Pub gratuite) you're welcome Didier
    8
    alf
    Mercredi 30 Septembre 2009 à 16:33
    chlamydiae...
    j'avais d'abord lu "j'ai tout fait pour éviter les (...) esPadrilles de chlamydiae..." lapsus révélateur ? lutter contre les MST c'est pas vraiment un boulot de pantouflard. Donc oui, je te vois bien signer une nouvelle saison moi ;-)!
    9
    Jeudi 1er Octobre 2009 à 17:33
    En espadrilles
    on danse le disco, on fait du vélo...Et on se gratte à gogo. Ok Alf, je vois que tu suis. ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :