• Coach de mes deux.

    Loïc Lantoine - Tout est calme

    Une fois n'est pas coutume, j'ai cliqué sur un des liens qui servent d'intro à mon blog, en haut au centre, juste au dessus de mon visage masqué. Il y avait inscrit : « Conseils de drague. Vrai cours de drague, des conseils donnés par un dragueur pro, avec un petit coeur devant l'adresse internet. »

    Je tombe alors à l'adresse suivante http://www.apprendre-a-draguer.com/maestro.php, sur le blog d'un certain Sébastien Night (Sébastien Nuit), coach en séduction. La promesse commerciale est sans détour : « En l'espace de 3 jours, quel que soit votre niveau d'aisance avec les femmes, vous pouvez être transformé et apprendre tout ce qu'il vous manque pour séduire la femme de vos rêves ! »

    D'ailleurs, Julian (Paris), 20 ans, vrai ou faux adepte de la secte, témoigne :
    “ Son cours, nous apprend une méthode inédite, introuvable sur le net. En quelques mots il s'agit, à la manière de Bruce Lee, d'allier le naturel et la technique. La priorité étant de finir avec la fille !  En effet: pourquoi prendre un numéro quand on peut tout simplement prendre la fille? Tout y passe donc: la “checklist” avant de sortir, l'attitude, le body-language etc... J'ai même appris comment faire pour ne pas payer “le verre” lors d'un premier rendez-vous, le tout sans passer pour un radin (testé aujourd'hui ;))
    NB du maestro : Julian a séduit une jeune asiatique le lendemain même de son atelier...

    Sébastien Nuit fabrique donc des types qui pratiquent l'amour comme le Kung-Fu. Voilà qui peut donner un alibi sérieux aux mecs qui tabassent leurs femmes : ils peuvent répondre aux inspecteurs que leurs fiches s'étant malencontreusement mélangées, ils se sont trompés de prise, confondant atémi et cunni... Le témoignage de Julian nous apprend aussi que les élèves du maestro de la drague maîtrisent parfaitement le body langage. Gauloisement dit, ils savent parler à votre corps. Bien entendu, chacun sait que toutes les femmes sont faites à partir du même moule originel (celui de la croqueuse de pommes) et que pour les faire grimper au rideau, il suffit de suivre les explications au dos. Le meilleur vient ensuite : l'ex stagiaire va vous prendre comme on prend un numéro de téléphone et probablement de servir de votre clitoris comme d'une touche bis. A votre place, les filles, je raccrocherais. Et pour conclure le tout, ce goujat a appris par cœur la technique qui consiste à vous laisser sortir l'oseille à la fin de l'apéro... Alors les filles, vous la sentez bien la méthode Night ?

    Plus loin, on peut lire : « Et quand vous serez en situation avec de VRAIES femmes dans la VRAIE vie, vous pourrez mettre en application CHAQUE PETIT DETAIL de ce que vous aurez appris »...
    Et là j'ai compris. Tout devenait limpide. Ce cours s'adresse en fait à tous ceux qui, probablement aveuglés par l'écran et trahis avec perfidie, on passé la nuit sur Second Life avec un travelo. Traumatisés par leur aventure virtuelle, ceux-ci cherchent à se rassurer dans ce monde « bien vrai qu'y est le notre ». Et Sébastien les conduit, les aide à retrouver leur fierté perdue d'hétérosexuel couillu. Juré, craché, cochon qui s'en dédit, dans la vraie vie, on ne les y reprendra plus.

    Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez payer votre atelier en 3 fois. Le premier paiement correspond aux frais de réservation - 345€, qui sont payables en ligne sur le formulaire sécurisé dont vous trouverez le lien plus bas. Le deuxième paiement, de 300€, s'effectue sur place. Le troisième paiement, de 300€, s'effectue le mois suivant... 1000 euros pour emballer, c'est vraiment pas cher...

    Attention, l'abus de Sébastien Nuit gravement au compte en banque et aux relations humaines.


  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Janvier 2008 à 11:06
    Humour
    D'habitude, vu le titre, j'aurais zappé mais là j'ai voulu voir et je dis Bravo l'artiste. Tu as suffisamment d'humour et de recul pour tourner en dérision un escrot qui abuse des paumés de la braguette. Bonne chance.
    2
    Mardi 15 Janvier 2008 à 11:10
    Bon ben merci Papyves
    malheureusement je crois que les Sebastien Nuit et consort ont de beaux jours devant eux...
    3
    Mardi 15 Janvier 2008 à 11:41
    Hello didurban
    Premier com' sur un blog toujours lu. "finir avec la fille", "prendre la fille", c'est sûr qu'au naturel on est loin de la volonté romantico-idéaliste affichée de "séduire la femme de ses rêves"! Il connaît peut-être le body-language, il lui reste apparemment à peaufiner la langue (dans un but uniquement oratoire, j'entends)
    4
    Mardi 15 Janvier 2008 à 11:52
    Salut becauseofme
    Ouais la technique de ce Sébastien ne restera pas dans les annales…
    5
    Lilly
    Mardi 15 Janvier 2008 à 12:08
    Hey Didu !!
    'Tain pour le prix i pourrait livrer la fille avec ! Toute draguée, prête à passer à la casserole... Un peu comme ces plats qu'on met juste deux minutes au micro-ondes... Non ?
    6
    Mardi 15 Janvier 2008 à 12:11
    Non, non
    je ne ferai pas un mauvais jeu de mots qui me rabaisserait à leur niveau ;). Quant au body-language, il ne s'agit pas d'apprendre à toucher, mais à envoyer et décrypter des signaux d'attirance au travers des attitudes, mimiques etc me semble t'il, non? On a l'impression, là, qu'ils prennent des cours de caresses et jeux sexuels o_O Si tu fais de la pub mensaongère, tous les frustrés de blogg vont se jeter sur ce site :D!
    7
    mac
    Mardi 15 Janvier 2008 à 12:12
    Pas étonnant !
    salut didurb'. pas étonnant ! les gens sont infantilisés ! Mais bon : faudrait remarquer que ce sont en grosse majorité , les gens des grandes villes... Un coach pour draguer une nana ! Les cons ! mais c'est pas étonnant... A force de faire ressortir le coté féménin de smecs... On finit par avoir des Mi-mecs... Même pas foutu de drague rune nana !
    8
    Mardi 15 Janvier 2008 à 12:12
    2 minutes top chrono
    hi hi! Belle performance en effet lilly!
    9
    Jane...
    Mardi 15 Janvier 2008 à 12:16
    on parle de Caliban là?
    ah non pardon... je dérange :)
    10
    Mardi 15 Janvier 2008 à 12:18
    t'as raison Jane
    y'a un marché ;-)
    11
    Mardi 15 Janvier 2008 à 12:25
    un marché
    de quoi?
    12
    Mardi 15 Janvier 2008 à 12:33
    en fait j'hésite
    entre la vente de déodorant et d'instruments de musique.
    13
    Mardi 15 Janvier 2008 à 12:47
    rhem...
    (soupir)
    14
    Mardi 15 Janvier 2008 à 13:07
    ça discute pendant mon absence
    Le coup du micro-ondes je n'aurais pas osé mais t'as pas tort Lilly… Moi ce qui me déprime le plus c'est le facteur technique, le côté programmé pour emballer. C'est tellement mieux à l'instinct, au feeling, aux sentiments, à l'humain, quoi!
    15
    Mardi 15 Janvier 2008 à 15:25
    Bonjour Didurban,
    On en revient encore aux mecs qui croient que les femmes, c'est comme les bagnoles... Tiens, passe-moi la clé à molette, steu plaît ;-)
    16
    Dolaris
    Mercredi 23 Janvier 2008 à 00:34
    ... imbécile
    Je vois que l'auteur de cet article n'a absolument pas peur de faire des distorsions dans son argumentation, notamment pour des rapprochements kung-fu/séduction ,et le rapport à la réalité. De la pure écriture d'invention: ton argumentaire fabule beaucoup sur très peu d'éléments réels. "N'est pas plus sourd que celui qui ne veut rien entendre"... ou plus idiot celui qui ne sait lire qu'en diagonale. Tout ça s'apelle de la diffamation. Tu as de la chance (beaucoup) que celui que tu critiques soit plus du genre à se foutre de ta gueule qu'autre chose, c'est mérité.
    17
    Mercredi 23 Janvier 2008 à 08:30
    Ah j'aime bien
    tes petites digressions, l'œil affûté sur ces petits univers sordides (dis donc, en dessous c'est légèrement fielleux). Bien que tu sois là pour épingler. Go on ! Et au passage, mes vœux à toi, French.
    18
    Nénuphar
    Mercredi 23 Janvier 2008 à 12:49
    Il est où le problème
    Ouvez juste un peu les yeux. Si c'est toujours les même mecs (votre pote Vincent par exemple) qui choppe les nanas, il y a peut être une raison. Il a peut etre compris des trucs dont vous n'avez pas conscience. Enfin, je suis sûr que vous avez tous eu un rapport sexuel dans les derniers deux mois /que votre vie de couple vous comble/que vos ampoules à la main vont mieux.
    19
    Nénuphar
    Mercredi 23 Janvier 2008 à 12:49
    Il est où le problème
    Ouvez juste un peu les yeux. Si c\'est toujours les même mecs (votre pote Vincent par exemple) qui choppe les nanas, il y a peut être une raison. Il a peut etre compris des trucs dont vous n\'avez pas conscience. Enfin, je suis sûr que vous avez tous eu un rapport sexuel dans les derniers deux mois /que votre vie de couple vous comble/que vos ampoules à la main vont mieux.
    20
    Mercredi 23 Janvier 2008 à 20:19
    "chopper des nanas" ?!
    il est où le problème ?
    21
    Freddy le Psy
    Mercredi 23 Janvier 2008 à 21:34
    2 conceptions opposées
    Intrigué par la réaction de Sébastien Night, je suis allé consulter le lien et faire une recherche Google. L'homme est bien référencé, et son site mieux argumenté que le lien fourni par les métatags de Google. Il y a un mélange de bon sens et de techniques de psychothérapie brève dans les techniques qu'il propose de livrer contre monnaie sonnante et trébuchante, pourquoi pas. Le coaching est à la mode, le virtuel aussi (Meetic & co). Le nom de l'associé a un côté gourou (renforcé par les allusions à sa capacité à prédire l'avenir) mais ne mégotons pas. Tant mieux pour lui s'il est doué du pouvoir de prescience ! J'ai longtemps travaillé dans le conseil, et maintenant, on dit coach. Ça fait mieux. 8 heures de cours de séduction avec 3 personnes maximum pour 1000 €, on reste dans les tarifs de cette profession assez peu réglementée. Le problème, de mon point de vue, est que nous avons là 2 conceptions opposées de la drague : d'un côté, l'homme fait le premier pas, les femmes lui sont dues, et il doit faire des efforts pour les avoir, se changer quitte à ne plus être lui, pour leur plaire. Il ne doit pas hésiter à manipuler et les techniques doivent pouvoir s'apprendre en 8 heures. De l'autre côté, le premier pas n'est pas réservé à l'homme, la relation est respectueuse de l'autre, avec le moins de manipulation et de mensonge possible. J'ai choisi il y a longtemps entre ces deux conceptions. Quitte à passer pour un loser, toutes les femmes ne me sont pas dues, et même si je connais de nombreuses techniques de manipulation, je préfère ne pas les utiliser avec autrui (juste réaliser quand j'en suis la victime). Meilleurs vœux, DidUrban, fais nous rire, et que l'esprit de la commune anime nos cœurs.
    22
    Jeudi 24 Janvier 2008 à 11:59
    Ah mon cher Freddy
    tu es plus magnanime que moi… Mais tu as raison de rectifier. Comme le dis Cosmic, j'aime épingler, caricaturer (parfois à l'excès certes) ces univers qui ont leur influence sur la manière d'aborder les relations de couple, donc les relations humaines. Je me bats au quotidien contre cette façon de traiter l'autre (femme ou homme) et ces techniques ou mode d'emploi qui font fi de la complexité humaine et de la différence, donc de sa richesse… Pourquoi faudrait-il consommer de la relation comme du reste ?
    23
    Jeudi 24 Janvier 2008 à 12:15
    Parce que c'est
    à l'ordre du jour, mon cher Didu... Zapping, jetable, consommable, recyclable ou non, les relations comme le reste. Ce calibrage qui rassure tellement. Ce matin, j'ai reçu un mail tournant entre copines dont l'une est une amie. Trentenaires célibataires, elles trouvent hilarant de lister leurs problèmes avec "les hommes" en manière de contre-mode d'emploi, en écho inversé avec ce que tu racontes, si tu veux. Ça me désole tout autant.
    24
    SBN
    Samedi 2 Février 2008 à 18:24
    Bonne journée.
    On ne peut pas plaire à tout le monde... Cordialement.
    25
    SBN
    Samedi 2 Février 2008 à 18:24
    Bonne journée.
    On ne peut pas plaire à tout le monde... Cordialement.
    26
    Dimanche 3 Février 2008 à 10:10
    Beau joueur Sébastien
    et je dois reconnaitre que c'est tout à ton honneur. C'est vrai que le trip de coach et ses modes d'emploi pour mieux vivre ne me plaisent pas du tout... Mais effectivement chacun est libre de trouver son bonheur où il le souhaite. Par contre, je pense que certains commentaires de tes élèves déservent plus ton métier qu'ils ne l'honorent. Il y a peut-être un tri à faire...
    27
    SBN
    Mercredi 6 Février 2008 à 05:25
    Et merci.
    En fait, ton article m'a aidé à me rendre compte que cette page de vente ne correspondait pas vraiment à l'enseignement que je fais au sein de mes ateliers. Tu pourras constater, si tu regardes à nouveau la page en question, que je n'y propose plus le message publicitaire pour un atelier, trop sujet à interprétation. Dorénavant, je propose simplement de s'inscrire à ma newsletter, et de se familiariser avec ma façon de voir la séduction et mes articles. Le ton de ton article était agressif. Cependant, il y avait quelque chose d'évident à en tirer : *mon message peut être mal compris*, et c'est à moi de le clarifier. C'est ce que je fais via ma newsletter. Je souhaite une excellente journée à toi et tes lecteurs, SBN
    28
    Jeudi 7 Février 2008 à 13:37
    Grand seigneur Seb
    Je me permets quelques familiarités maintenant que nous avons échangé quelques comms. C'est vrai mon post était un rien aggressif mais tu remarqueras que c'est le ton employé en général dans ce blog pour dénoncer ce qui ne me plait pas... Ce n'était pas l'idée de séduction que je mettais en cause mais bien la manière d'en parler et de l'aborder, avec les femmes pour cibles et non partenaires... Draguer ne signifie pas rabaisser... Même "le coup d'un soir" mérite un regard respectueux. Et crois moi, tout ce que nous véhiculons en tant qu'adultes a une forte répercussion su ce que pensent et vivent les ados que je rencontre... Bon vent.
    29
    (TGS)Eijit
    Lundi 16 Juin 2008 à 11:21
    Il faut de touty pour faire un monde
    Je ne connais pas personnellement Sébastien Night, je ne le connais que par intermédiaire de forums, et je suis abonné à sa newsletter. Ce que je veux dire, c'est que la très grande majorité des gens inscrits à sa newsletter ne vont pas à ses ateliers, mais suivent tout de même ses conseils, qui sont gratuits et bons (puisque reconnus, faut-il croire la théorie( "toutes les femmes sont différentes", chose que je pensais au premier abord) face à l'enseignement empirique (cet homme à abordé plus de femmes qu'il a fait de repas dans sa vie.). Il nous aide GRATUITEMENT, répond à nos questions, et si éventuellement on a besoin d'un coup de pouce pour se lancer, on peut faire appel à ses services en vrai. Mais rien n'oblige à le faire, la newsletter est gratuite à vie^^. Après, pourquoi en vouloir à un expert en relations humaines de teinter son discours d'une touche de marketing?Séduire, c'est avant tout vendre un produit... Bonne et heureuse journée.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :