• Aïd-el-j'me-tire

    Ça ne vous aura pas échappé : les musulmans fêtent l'Aïd-el-Kébir, le retour de La Mecque. Enfin pour ceux qui en sont revenus… Parce que faire la chenille autour de la Kabaa avec deux millions de copains en chemises de nuit, on peut se prendre les pieds dans le tapis et se faire piétiner. Remarquez, il vaut peut-être mieux se faire marcher dessus, plutôt que de se faire défoncer par les roues des fauteuils, à Lourdes…    

    Du coup, avec cette histoire de grosse teuf internationale sur fond de peau de mouton (le Woodstock de l’orient en somme), ce matin, dans le lycée pro où je devais intervenir, il n’y avait personne ! Non, le jeune ne s’était pas massivement rendu à La Courneuve, où pour l’occasion un abattoir géant avait été inauguré, mais était bel et bien en train de se marrer dans les rues en priant pour que les fêtes durent, durent…

    Je vois déjà le facho qui sommeille sous la touche F3 de son ordi, se frotter les mains et penser tout haut devant son écran : « Je vous l’avais dit. Ce pays est envahi par des hordes de sarrasins prêts à djihader tout ce qui bouge un jour de fête musulmane. Non seulement ils ont déjà mangé le pain des Français mais aussi ils vont nous bouffer notre retraite… » 

    Franchement, si à l’époque où je fréquentais (peu assidûment d’ailleurs) les bancs du collège ou du lycée, on avait fêté l’Aïd, je crois bien que je me serais converti le matin même pour faire sauter ma journée de bahut et aller fumer avec mes potes.

    Après tout, les fêtes religieuses, soit on les chôme toutes, soit on les élimine du calendrier scolaire. C’est quand même sérieusement chrétien de ne fêter officiellement que celles qui concernent les crétins. Moi, je suis plutôt pour éliminer tout ce merdier. Au moins, on fera des économies à Noël et je n’entendrai plus mes voisins égorger l’agneau de Pâques avec un crucifix mal aiguisé…

    Je suis donc reparti me coucher. Ah j’oubliais, ce n’était pas le sida le sujet du jour, mais les drogues… L’opium du peuple, quoi. 


  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Novembre 2010 à 07:54
    Laïc ?
    ça s'appellerait la l'Aïd-cité ? (bon ok, soit indulgent, il est un peu tôt...)
    2
    Mercredi 17 Novembre 2010 à 07:55
    Laïc ?
    ça s'appellerait la l'Aïd-cité ? (bon ok, soit indulgent, il est un peu tôt...)
    3
    Mercredi 17 Novembre 2010 à 08:12
    à 7h55
    je trouve que tu as le réveil bondissant!!! Ne serais tu pas l'ami Ricoré ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :