• 4 commentaires
  • Sida : le vaccin expérimental de Merck arrêté en 2007 a facilité l'infection
    http://afp.google.com
    Le vaccin expérimental de lutte contre le sida du laboratoire américain Merck, dont l'essai clinique avait été soudainement arrêté fin 2007, a facilité l'infection par le virus VIH, selon une étude de chercheurs français publiée lundi aux Etats-Unis. Ces travaux, réalisés à l'Institut de génétique moléculaire de Montpellier (France), montrent comment ce vaccin, qui avait suscité de grands espoirs pour lutter contre le sida, s'est non seulement avéré inefficace pour empêcher l'infection avec le virus de l'immuno-déficience humaine (VIH) mais l'a facilitée.

    Il convient de stipuler que le prototype du vaccin de Merck avait été testé sur 700 personnes non contaminées dans cinq hôpitaux sud-africains entre février et septembre 2007... probablement sur des noirs issus des townships, la population certes la plus touchée en Afrique du sud mais aussi celle qui la ramènera le moins. A moins que le nouveau Dieu des ricains daigne marcher sur l'eau pour aller voir sur place.

    Sorry pour la mauvaise nouvelle en ce jour de liesse.


    7 commentaires
  • D'abord, sur les conseils d'un pote qui s'esclavait comme une bourrique à la hotline, j'ai choisi Club-Internet. ça fait un bail...

    Puis un jour, sans rien me dire, j'ai découvert un "Neuf" devant le logo de mon provider. Ils s'étaient maqués sans m'inviter.

    Aujourd'hui, les dealers m'envoient un mail suçeur de fidélité où SFR colle au cul du Club. Je serais donc sous contrat avec Neuf-CI-SFR...

    Je me demande s'il mette des capotes tout ces gens avant de s'enfiler...

    "Nous vous remercions de la confiance que vous nous accordez et vous assurons que votre satisfaction reste au cœur de nos priorités." Qu'ils disent.


    votre commentaire
  • Photo Act Up Paris

    En matière de message militant, j'ai enfin flirté avec les frontières de mes limites. Il fallait bien que ça arrive un jour après m'être fait gazer devant l'Assemblée Nationale et sataniser par les commandos anti-IVG. Les slogans souvent recyclés en fonction des patronymes des gouvernants ne sont pas toujours des plus fins ("ta réforme, tu sais où on se la met", par exemple) mais je n'ai jamais rechigné à joindre ma voix à celle de la grogne collective. Lors de la manif organisée par Act-Up le 1er décembre, il m'est arrivé de porter à bout de bras des panneaux aux slogans aussi définitifs qu'extravagants comme "Prisonniers, nous sommes la gauche" ou "Nous sommes toutes des lesbiennes séropositives". Qu'importe qu'un membre de ma famille m'aperçoive au JT d'Arvor (désormais synonyme d'antan), puisque la cause valait le blâme, le risque de se voir déshérité. Mais, hier, en me rendant sur le site de l'association, j'ai compris que le soir du 4 octobre, je n'aurai pu en être (ici)
    Le Banque Club réserve ses soirées au bareback !
    " Ce samedi 4 octobre 2008, le Banque Club, backroom du 8ème arrondissement de Paris, avait réservé ses locaux pour l'organisation d'une soirée "bareback" dédiée au sexe sans capote. C'est la première fois qu'une telle soirée est organisée dans un établissement gay de la capitale. En réaction, une quinzaine de militantEs d'Act Up-Paris ont zappé ce soir le Banque Club, aux cris de "complice du sida", "non au bareback business", "ici la vie d'un pédé ne vaut rien".


    "Chaudasses en colère"... Comment, par exemple, expliquer ce type d'action à mes enfants ?
    - Papa t'étais où hier soir ?
    - Ben, je chaudassais gravement devant un backroom qui organise des soirées bareback... Évite quand même d'en parler à ton instit', ça pourrait jaser...

    De plus, et au-delà du ridicule by night, je ne suis pas complètement d'accord avec la position d'Act Up. Informer, prévenir, oui. Chaudasser jusqu'à l'hystérie, non. Je considère que la pratique du bareback est un choix personnel. Il convient, par contre que ce soit un choix éclairé. Et c'est là que les animateurs de prévention ont leur rôle à jouer, dans celui d'informer les jeunes sur ces pratiques à risques et non de bêtement les interdire. La prévention repose sur le dialogue sans jugement. C'est un fondement pour avoir une prise aussi infime soit-elle avec les personnes concernées et tenter d'apporter une réflexion sur des pratiques aux conséquences parfois dramatiques...

    Je préconise donc, pour les soirées bareback, le port du gilet jaune fluorescent et l'obligation de placer devant le backroom un triangle de pré-signalisation afin d'avertir les autres du danger. Certes un petit peu refroidie, ce matin, la chaudasse. Mais vigilante.


    4 commentaires
  • Benoît XVI réitère sa condamnation de la contraception
    Le pape Benoît XVI a réitéré vendredi la condamnation par l'Eglise catholique de la contraception à l'occasion du 40e anniversaire de l'encyclique controversée "Humanae Vitae" de Paul VI qui avait fermé la porte à toute évolution sur le sujet. En juillet dernier, des groupes de catholiques contestataires du monde entier avaient marqué l'anniversaire d'"Humanae Vitae" par une lettre ouverte au pape réclamant son abrogation. Cette lettre, qui accusait notamment l'Eglise d'avoir favorisé l'épidémie de sida par son refus du préservatif, avait provoqué une vive réaction du Vatican. Son porte-parole Federico Lombardi avait déclaré que la lettre ouverte était "une propagande payée en faveur de l'usage des contraceptifs".
    http://www.e-llico.com/

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique